Avec le CEC, les bénévoles ont droit à des heures de formation

Le Compte d’engagement citoyen est né avec le dispositif du Compte personnel d’activité (CPA). De la même manière que le Compte personnel à la formation (CPF) permet aux salariés de cumuler des heures ouvrant droit à des formation, le CEC « récompense » les activités de bénévolat ou de volontariat et permet de comptabiliser des heures qui s’inscrivent sur le CPF.

 

Quelles sont les activités prises en compte dans le CEC ?

Actuellement, actifs, chômeurs ou retraités, tous ont un CEC à 0 heures. Ce n’est qu’à partir de janvier 2018 que  les heures gagnées avec les activités bénévoles menées en 2017 seront comptabilisées.

 

Vous pouvez cumuler des heures dans le cadre du CEC, en cas de :

 

  • Service civique (six mois en continu, sur une année civile ou deux)
    Dans le détail : engagement de service civique, volontariat associatif de service civique, volontariat international en administration (VIA), volontariat international en entreprise (VIE), service volontaire européen (SVE), volontariat de solidarité internationale (VSI).
  • Réserve militaire, opérationnelle (90 jours sur une année civile) ou citoyenne (signature d’un contrat d’engagement de cinq ans)
  • Réserve communale de sécurité civile (signature d’un contrat d’engagement de cinq ans)
  • Réserve sanitaire (signature d’un contrat d’engagement de trois ans)
  • Activité de maître d’apprentissage (six mois continus, sur une ou deux années civiles)
  • Bénévolat associatif
    Dans le détail : être dans le bureau ou le conseil d’administration d’une association, participer à l’encadrement d’autres bénévoles pendant au moins 200 heures au cours de l’année civile, dans une ou plusieurs associations.

 

Le CEC, comment ça marche ?

Tout le monde, à partir de 16 ans (15 ans pour les apprentis), peut cumuler des heures dans le cadre du Compte d’engagement citoyen, à condition d’avoir des activités correspondant aux conditions d’éligibilité. Ce dispositif est ouvert tout au long de la vie du titulaire du CEC, même une fois à la retraite, jusqu’à son décès.

 

Deux cas de figure pour le cumul des heures :

 

  • Les organismes concernés déclarent les heures automatiquement.
  • Dans le cadre d’un engagement associatif, les bénévoles auront à déclarer leurs heures sur Internet et devront joindre un courrier du responsable de l’association justifiant de 200 heures d’engagement sur l’année.

 

Le conseil d’Altéor Formation

Vous êtes bénévole dans une association ou créateur d’un projet solidaire ? Gestion, comptabilité, fiscalité, cadre juridique, management : nous vous proposons d’acquérir de nouvelles compétences, éligibles au CEC. Altéor Formation a développé une offre de formations dédiées aux associations et aux métiers de la solidarité. Contactez-nous !

Retours aux actualités

sur le même thème :


En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer